Le 03/06/2022 à 14:48 par Manon Grosset

La lutte contre le moustique tigre commence dans votre jardin

Qui dit saison estivale dit retour des beaux jours, du soleil, de la chaleur et des activités extérieur. Aussi plaisant soit cette période, elle annonce également le retour du moustique. 

L'Agence Régionale de Santé de l'Auvergne-Rhône-Alpes (ARS ARA) rappelle donc qu'il est important de rester vigilant vis-à-vis du moustique tigre. Présent depuis 2012 sur la région, il s'est progressivement implanté sur 10 des 12 départements qui la compose et notamment en Savoie et Haute-Savoie. 

« Le moustique tigre est un insecte particulièrement nuisible puisqu'il est le vecteur potentiel des maladies de la dengue, du chikungunya et du Zika, dites « arboviroses ». Il ne transmet ces maladies que lorsqu’il est lui-même contaminé. », rappelle l'ARS ARA. 

Une lutte avant tout domestique

La lutte contre le moustique se fait principalement dans le jardin. Le moustique tigre vit dans un périmètre de 150 mètres autour des « gîtes où l'eau stagne comme les coupelles des pots de fleurs, les pneus usagés, les encombrants, les jeux d'enfants, les récupérateurs d’eau de pluie, les terrasses sur plots, les gouttières », précise L'ARS. 

Par conséquent, un moustique tigre qui pique une personne est majoritairement né dans la propriété de cette personne ou dans son voisinage. Pour lutter contre ce insecte, l'ARS recommande à « chacun d’agir, en adoptant un comportement de gestes simples et peu contraignants. »

Pour participer à cette lutte, il vous faut donc, prendre le temps d'observer les insectes qui s’y trouvent en essayant de détecter les moustiques tigres et mettre en œuvre les moyens permettant de limiter leur prolifération : 

  • - Vider les coupelles ; 
  • - Nettoyer les gouttières ; 
  • - Couvrir les réservoirs d’eau ; 
  • - Empêcher la stagnation d’eau dans les piscines hors d’usage etc. 

[ Environnement ]